Les Proverbes de Carmontelle, oeuvre mise en scène par C Termis

– Le distrait
– L’étranger
– Les pleureuses d’Homère
– Le sourd
– La veuve avare
– Alménorade
– Le poulet
– Le bavard
– La médaille d’Othon
– L’histoire
– La veste brodée
– Le mari absent

De son vrai nom Louis Carrogis, il est  né le 15 août 1717 à Paris. Reconnu et apprécié en son temps pour ses portraits, ses dessins et ses gravures, il est aussi auteur dramatique et architecte-paysagiste, notamment pour avoir dessiné et créé, à la demande du duc de Chartres, fils du duc d’Orléans, le parc Monceau à Paris.

Au service du duc d’Orléans, il met en scène fêtes et divertissements. A cet effet, il invente une machine – premier modèle de la lanterne magique – permettant de faire défiler des transparents de paysages. Pour ces fêtes, il crée des canevas de comédies courtes, illustrant des proverbes. Théâtre de société, ces proverbes – environ une centaine nous sont parvenus – mettent en scène les travers et les comportements des gens de son époque, nobles, bourgeois et paysans. A l’issue de la représentation, les spectateurs sont invités à deviner le proverbe.

 Carmontelle joue aussi dans ses proverbes, souvent le rôle du mari avare et jaloux ; et il joue son rôle avec tellement de vérité qu’un jour, le frère du roi d’Angleterre, aurait dit de lui : « Cela est si parfait que si cet homme-là veut se marier, il ne trouvera jamais une femme ».

 Carmontelle meurt à Paris le 26 décembre 1806, à l’âge de 89 ans.

Agnès Acknin-Boyer
Marc André
Jean-André Assié
Hélène Bachelet
Annie Berra
Stéphane Billot
Carole Crespin
Alexandre Demazoin
Guillaume Hecquet
Lou-Mary
Christiane Menini
Philippe Mérat
Brigitte Robeyns
Christophe Santer

La publication a un commentaire

  1. Anaïs F

    Joli travail! Bravo à tous !

Laisser un commentaire